research

Research lines

The following page has not been translated, please see below for the content in French :

La recherche est intégrée dans le cursus des étudiants et conjugue la réflexion théorique, la pratique et l’expérimentation.
Elle se construit à partir de programmes pluriannuels conçus avec
de nombreux partenaires reconnus en France ou à l’étranger.

Attitudes performatives
Comment penser par images
Conversations : communication animale et non-humaine
Cycle et recyle
Exposer la recherche en art
Japonologies
Latitudes : à l'endroit des îles
Le petit tour : philosophie & cinéma
Media mediums
Opus replay
Pratiques urbaines
Something is happening


ensapc-recherche-2

ATTITUDES PERFORMATIVES

Carole Boulbès

Ce séminaire propose une exploration des attitudes performatives aux lisières de la performance, de la danse et du théâtre. Il se propose notamment de réfléchir aux
notions de transversalité, d’indisciplinarité et de transformance. À partir de retours sur les
manifestations dadaïstes, les happenings Fluxus, les actions du «body art» et les
performances plus récentes, il s’agit ainsi d’interroger la création contemporaine dans le champ du spectacle vivant.

COMMENT PENSER PAR IMAGES

COMMENT PENSER PAR IMAGES Artistes, écrivains et philosophes s’interrogent sur le rapport complexe qui existe entre image et pensée, espaces subversifs où apparaissent les intensifications du réel les plus raffinées et les plus profondes, de l’art préhistorique jusqu’à celui de nos jours, de l’art grec jusqu’aux films de Tacita Dean, en passant par les réminiscences de Giordano Bruno ou du cycle de pièces pour piano « Images » de Debussy, par « Svolgere la pelle » de Giuseppe Penone ou les spéculations de Michelangelo Antonioni, dans un mouvement en même temps de déconstruction et d’analyse mais aussi de création et de travail. En partenariat avec la Hochschulübergreifendes Zentrum Tanz (HZT) – Udk Berlin, la Faculté des beaux arts de Lisbonne, l’Accademia di belle arti di brera de Milan et l’École nationale supérieure de paysage de Versailles.

CONVERSATIONS : COMMUNICATION ANIMALE ET NON-HUMAINE

Jeff Guess
En partenariat avec Média Médiums et Le Labex Arts-H2H, le post-diplôme Art by Translation et l’École supérieure des Beaux-Arts TALM – Angers

Si la parole et la manipulation des symboles sont censées être une des spécificités des humains, qui permettent de nous délimiter en tant qu’espèce, quelles sont les présuppositions, les visées et les questions soulevées par les expériences scientifiques visant l’acquisition du langage humain par les animaux ? Et comment pourrait-t-on s’en servir, pour produire des oeuvres ? En travaillant à partir de la multitude d’entités non-humaines qui nous entoure – d’autres formes de vie organiques mais aussi des machines, des objets, des réseaux et des hybrides -, il s’agit de penser la communication dans des termes propres de chaque entité: des univers d’intensités, d’affects, d’empathie, d’instincts et d’autres comportements.

CYCLE ET RECYCLE

Eric Maillet
En partenariat avec l’École nationale supérieure de l’électronique et ses applications, l’Institut TransMedia (Seoul), La Cambre (Bruxelles) et l’Université Paris III
Avec le soutien de l’Université Paris Seine

Ce projet de recherche, lié à la culture numérique, prend pour point de départ l’oeuvre,
dans sa définition classique. Et si une pratique artistique était définie par un
outil ? Cycle&Recycle se focalise sur l’outil numérique, par les gestes qu’il favorise, la logique interne qu’il impose et les problématiques qu’il induit. Ce projet est une tentative
de replacer le récit au centre de la question artistique, et de distinguer ce qui fait “medium”
et ce qui fait “outil”. Il s’agit donc de requestionner la place de la machine dans la production artistique, comme étant un outil extérieur au medium, et pour autant, fondamental dans la transformation du medium. Ainsi, ce projet propose de réfléchir à la manière dont “remettre l’outil à sa place”.

EXPOSER LA RECHERCHE EN ART

Le projet « Exposer la recherche en art » vise à expérimenter et à vérifier dans quelles proportions l’exposition participe de la validité de la recherche en art, non seulement dans la création artistique, mais aussi dans sa réception, sa diffusion et ses validations institutionnelles. Il propose de considérer l’hypothèse que l’acte d’exposer ne se réduit pas à la seule ostentation d’objets mais est constitutif du savoir de l’art, de sa création, de son expertise comme de sa transmission. Il avance l’importance que représente le travail scientifique dans la création et le dessein d’étudier sa cohérence au sein du réseau de l’art. Avec l’Université Paris 1, l’Institut ACTE (UMR 8218), le CNAP et le Centre Pompidou.

JAPONOLOGIES

Depuis trois ans, le séminaire « Japonologies » se donne pour ambition de doter les étudiants des outils de l’analyse critique pour appréhender la création au Japon.
Deux axes sont privilégiés : comment les auteurs, artistes, écrivains, musiciens, danseurs se saisissent de cette influence japonaise et la transforment ? Et comment la culture japonaise questionne d’autres cultures et les agrège ou non à ses modes de pensées ? En partenariat avec le Centre d’études japonaises de l’INALCO et la Villa Kujoyama à Kyoto.

LATITUDES : À L’ENDROIT DES ÎLES

Ce nouveau séminaire propose de questionner un état du monde en explorant ce qui est perçu comme un paysage de la marge. Le séminaire s’intéresse à des artistes qui travaillent sur les sociétés post-coloniales et les questions identitaires. Il s’agit aussi d’interroger tant la représentation des territoires insulaires que la présence de ses artistes dans les collections publiques. En partenariat avec l’École supérieure d’art de la Réunion.

LE PETIT TOUR. STUDIO CINÉMA HORS LES MURS – PHILOSOPHIE & CINÉMA

Conçu comme un programme expérimental de recherches et de pratiques philosophiques et cinématographiques, Le petit tour a choisi de réfléchir et de travailler depuis un lieu symbolique et réel : la ville de Rome et sa périphérie, choisies comme territoire de recherche et d’enquête. En particulier, Le petit tour confronte les étudiants et les enseignants associés à la pratique du cinéma et de la pensée. Cette pratique d’abord affrontée in situ, ensuite approfondie par différents types d’analyses et de restitutions, leur donne l’occasion de se frotter à une réalité artistique, politique et économique autre. Avec Le Bal et l’EESI Poitiers / Angoulême.

MEDIA MEDIUMS

MEDIA MEDIUMS Une investigation sur l’histoire, le passé et le présent des protocoles de transmission (télégraphe céleste, clairvoyance, télévision, Martiens, fantômes, mind reading, télépathie, messages codés, etc.) et des algorithmes (Big date, etc.). Préparation d’un ouvrage collectif, Haunted by Algorithms, tentative d’imaginer les perspectives, sensoriums et processus de décisions d’une multitude d’entités infra- et extra-humaines, animaux, insectes, machines intelligentes ou spectres, qui se bousculent au sein de réseaux entièrement saturés d’algorithmes. Avec le Labex Arts-H2H et l’université Paris 8.

OPUS REPLAY

Une ligne de recherche sur la manière dont les artistes se saisissent de l’archive et se réapproprient ce patrimoine archivistique, notamment sous la forme du « replay », de la « réexécution » ou encore de la « restitution ». Il s’agit de comprendre comment le patrimoine, y compris esthétique, est travaillé par son intense sélection: art et archives se nourrissent de leur propre destruction, dans la mesure où ils résultent d’élections et de tris successifs. Il s’agit de franchir le miroir de la disparition pour explorer les modalités de la réexécution des oeuvres. Avec le CNAP, les Archives nationales, l’Université Paris 8, le CNDC et le Labex Arts- H2H.

PRATIQUES URBAINES

Ce séminaire offre une réflexion sur la ville à partir des pratiques d’intervention dans l’espace public ou urbain, qu’elles soient photographiques, filmiques, plastiques ou écrites, problématiques de la trace et de l’édition (web notamment). Comment le thésauriser, le formaliser ? Qu’est-ce que cela change à notre rapport à la communauté ? Que bouscule-t-on de l’espace public ? Avec le Pôle des arts urbains de Saint-Pierre des Corps.

SOMETHING IS HAPPENING

SOMETHING IS HAPPENING Une enquête sur les liens entre danse et performance et une interrogation sur les rapports que des chrorégraphes, performeurs et danseurs entretiennent au passé, et tout particulièrement aux avant-gardes des années 1910-1970. Une enquête menée de manière théorique, en rencontrant et en interrogeant ces artistes, et expérimentale, par la pratique lors de workshops. Avec le Centre national de la danse, l’École nationale supérieure d’art de Bourge et le master Exerce du CCN de Montpellier.