À la découverte du Tomason

a-la-decouverte-du-tomason

Dans le cadre du séminaire Japonologies, cinq étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts de Paris-Cergy sont venus chasser le Tomason  ( « Objet de dimension conséquente sans plus d’usage mais joliment conservé, le plus souvent un appendu d’une construction immobilière » Genpei Akasegawa ) dans les rues de Kyoto pendant une semaine d’octobre 2018. Initiés par Sylvain Cardonnel, traducteur et professeur de l’Université de Ryukoku, rejoints par les étudiants du Global Seminar de l’Université d’Art et de Design de Kyoto (Zokei),  ils ont parcouru la ville, cherché, trouvé, photographié ces Tomasons conceptualisés par l’artiste Genpei Akasegawa.

Leurs découvertes renouvellent une discussion sur la capacité du regard à poétiser un objet dépourvu d’intention, à l’ériger en « beauté du hasard ».

Ils en feront une présentation conviviale  à La Villa Kujoyama le 27 octobre 2018 qui donnera lieu à une homologation informelle des tomasons rapportés dans le protocole pensé par l’artiste.

Ce workshop est accueilli par La Villa Kujoyama, Institut Français au Japon, conçu par Véronique Joumard et Corinne Le Neün  de l’ENSAPC avec Sylvain Cardonnel en partenariat avec la Ryukoku University de Kyoto.