RÉPARER LE FUTUR

Nira Pereg Sarah Sarah copie

Copyright : NIRA PEREG « Abraham Abraham » et NIRA PEREG « Sarah Sarah »

Workshop transdisciplinaire entre l’ENSAPC et Shenkar College

Dans le cadre de la Saison France-Israël

Coordination France : Carole Benzaken (peintre), François Bon (écrivain). Israël : Larry Abramson (artiste plastique), Nira Pereg (vidéaste). 

« Réparer le futur »

LABEL_Saison Fr-Isr 2018_72dpi_rvb_Couleur

L’École nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy (ENSAPC) et Shenkar College of Engeneering and Design de Tel Aviv s’associent pour proposer à leurs étudiants, en octobre et novembre 2018, un atelier de quatre semaines, deux dans chaque ville. Dans ce cadre, les étudiants exploreront les connections entre l’histoire, la religion, l’espace urbain, le déplacement et l’art en suivant les traces de flâneurs et pèlerins. Cinq binômes franco-israéliens seront constitués, mélangeant les disciplines et pratiques (peinture, volume, installation, vidéo, photo, performance, écriture).

Le projet inachevé de Walter Benjamin, « Passages » sera au centre du travail, dans son questionnement de la ville et de la multiplicité des pistes (utopies, révoltes, urbanisme) qu’il explore, et qu’on retrouve notamment dans ses « Thèses sur l’Histoire » et ses textes sur Baudelaire.

À Paris, les jeunes artistes travailleront directement dans un certain nombre de lieux symboliques (Atelier de Gustave Moreau, passages et galeries des rues Vivienne et Richelieu). Mais aussi des lieux emblématiques de la transformation urbaine, comme la Défense et bien sûr la ville de Cergy elle-même, pour des expériences directement prises à Georges Perec (« Espèces d’espaces ») ou aux psychogéographies de Guy Debord.

A Tel Aviv, des excursions de groupe à Tel Aviv- Jaffa et Jérusalem permettront d’examiner le lien entre architecture urbaine et les forces sociales, historiques et idéologiques. Il s’agira également d’explorer l’écart entre l’imaginaire et le réel.

Des événements, permettant aux étudiants de restituer devant public les projets réalisés, seront proposés en France ainsi qu’à la galerie de Shenkar College. Le public pourra également suivre l’évolution des travaux, fruit de cette coopération, sur Internet, et ce de façon continue.

Ce projet compte sur le soutien du programme Erasmus +, de l’Institut français et de l’Ambassade d’Israël en France.

Season Isr-Fr 2018_Instit-Block_1300DPI_CMJN_def
EU flag-Erasmus+_vect_POS