research

2019

MEL BOCHNER: ON TRANSLATION

Colloque, séminaire de recherche et performance conçus et organisés par Sébastien Pluot, Art by Translation (ESAD TALM et ENSAPC) et la Bibliothèque Kandinsky, en collaboration avec la Maison des Sciences de l’Homme, l’École Normale Supérieure de Paris-Saclay, département design.

Centre Pompidou
6-7 décembre 2019

Figure centrale de la scène artistique contemporaine, Mel Bochner s’est distingué depuis le milieu des années 1960 autant par ses œuvres que par ses textes critiques – à la fois génératifs et disruptifs à l’égard des discours entourant l’art minimal, l’art conceptuel, l’expressionnisme abstrait et la critique institutionnelle. Depuis 1966 ses œuvres déploient des spéculations formelles et théoriques sur le langage et la question de la signification qui engagent des procédures de traduction interlinguistiques et intersémiotiques. Historien(ne)s de l’art et philosophes proposeront lors de ce colloque d’ouvrir de nouvelles perspectives d’analyse de son travail. Le Colloque du 6 décembre est suivi d’un séminaire de recherche et de performances le samedi 7 décembre à la Bibliothèque Kandinsky en présence de Mel Bochner.

TRILOGIE DE LA TERRE
COLLOQUE #1
PORTRAIT DE MALEH PÊH (AFRIQUE)

Maison des étudiants – CY Cergy Paris Université
22 novembre 2019

Créé par Agathe Simon, le projet Trilogie de la Terre propose de recréer le portrait d’une humanité disparue afin de mieux appréhender le futur de notre planète. Dans un contexte de globalisation et de flux migratoires, son enjeu est de dévoiler les racines de la mondialisation, présentées à travers cinq personnes vivant sur cinq continents.

Le colloque interdisciplinaire du vendredi 22 novembre est la première date du projet Trilogie de la Terre à l’UCP. Il est dédié à Maleh Pêh, un chef Toura (nord-ouest de la Côte d’Ivoire) ayant vécu au début du XXe siècle. Il est proposé par des étudiant·e·s :
– du laboratoire Géosciences et Environnement Cergy (GEC) de l’UCP, sous la supervision du Professeur Bertrand Maillot,
– de l’UFR Langues et Études Internationales de l’université de Cergy-Pontoise, sous la supervision de Gérald Peloux et Cécile Doustaly,
– de l’École nationale supérieur d’art de Paris-Cergy (ENSAPC), sous la supervision de Corinne Le Néün,

en présence de Véronique Moulinié, du laboratoire Lahic du CNRS et d’Agathe Simon, auteur du projet et artiste en résidence à l’UCP. Ce projet est organisé avec Diana Burgos-Vigna, chargée de mission culture, et le service culture de l’université de Cergy-Pontoise.