JAPONOLOGIES

Japon
Frédéric Dialynas Sanchez & Sébastien Leseigneur
Red Belt, 2016
Impression offset sur papier
40 X 30 cm
Japonologie le 25 mai à 14 h dans l’Amphithéâtre de l’ENSAPC
Intervention d’ Emmanuelle Ollier & Frédéric Dialynas Sanchez

JAPONOLOGIES

 

La culture du judo trouve un succès international dès la fin de la seconde guerre mondiale, en coïncidant avec la sortie des deux premiers longs métrages d’Akira Kurosawa datant de 1943 et de 1945, intitulés respectivement « La Légende du grand Judo » et « La Nouvelle Légende du grand Judo ». En 1952, Yves Klein part à Tokyo perfectionner son Judo et en revient avec sa propre version de la peinture monochrome. En considérant l’ influence de la culture nippone sur les artistes de la seconde moitié du XXème siècle (tels que James Lee Byars, Ann Truitt ou en encore Dan Van Golden), est-il possible d’assumer l’idée d’une seconde vague de Japonisme?

La célèbre maxime de Maître Jigoro Kano « Minimum d’effort, Maximum d’efficacité », au cœur de la philosophie du Judo Kodokan, ne peut-elle pas être rapprochée de la formule « Less is more », adoptée par Ludwig Van Der Rohe, grand représentant du Bauhaus, comme un précepte pour l’architecture et le design minimalistes?

Pour alimenter la discussion sur les esthétiques minimales d’hier et d’aujourd’hui, Emmanuelle Ollier & Frédéric Dialynas Sanchez échangeront sur leurs récentes recherches autour de l’abstraction géométrique, de la peinture monochrome et du judo.

Emmanuelle Ollier présentera son livre à paraître prochainement aux presses du réel, sur le thème des arts visuels et abstraits tandis Frédéric Dialynas Sanchez débattra sur le sens de la couleur rouge dans le contexte Japonais et évoquera son intérêt pour l’architecture dépouillée des dojos.

Frédéric Dialynas Sanchez est artiste, commissaire d’exposition et co-fondateur de l’association L’Éclair. Il est actuellement membre de l’ Académie de France à Madrid, bénéficiant d’un an résidence à la Casa de Velásquez. 

Emmanuelle Ollier est chercheuse en histoire de l’art, spécialiste des liens entre arts visuels et martiaux. Elle enseigne au Judo Club St-Martin de Paris et représente le Judo féminin à la Fédération Française de Judo et de Ju-Ji-Tsu.