Recherche

Actualités

AFFAIRES ÉTRANGÈRES / NEGOCIOS ESTRANGEIROS


Une exposition conçue par Art by Translation avec AiR351 
dans le cadre de la Saison France-Portugal 2022.

Les Laboratoires d’Aubervilliers ; Ygrec – ENSAPC, Aubervilliers ; Centro de Artes e Criatividade – Torres Vedras ; Museu da Presidencia da Republica, Lisbonne

Du 9 avril au 4 juin 2022
Vernissage : Samedi 9 avril 2022 de 15h30 à 20h30

Artistes : Mathieu Kleyebe Abonnenc, Vinit Agarwal, Keren Benbenisty avec João Pimenta Gomes, Mariana Caló et Francisco Queimadela, Jesse Chun, Mark Geffriaud, Laura Genes avec Helder Silva d’Impacto Visual, Andre Guedes, Vir Andres Hera, Géraldine Longueville, Clémence de Montgolfier, Musa paradisiaca, Pratchaya Phinthong, Joshua Schwebel, João Paulo Serafim, João Simões, Maria Trabulo, Fabien Vallos.

Commissaires : Maud Jacquin et Sébastien Pluot avec Luísa Especial

Affaires Etrangères/Negócios Estrangeiros est une exposition qui se déploie simultanément dans plusieurs sites en France et au Portugal et présente les œuvres inédites de plus de 20 artistes explorant les formes et les paradoxes de l’action et du langage diplomatiques. Ces œuvres seront « traduites » d’un pays à l’autre tout au long de l’exposition et à l’occasion d’événements conçus comme des « actes diplomatiques ».

Les enjeux diplomatiques n’ont jamais autant requis d’attention que dans notre époque de grandes mutations, de crises et de brutalité. Prenant la forme de séminaires, d’expositions, de programmes de performances et de projections, ce projet propose de faire l’expérience des multiples contradictions et subtilités diplomatiques : leur caractère double, à la fois transparent et opaque, sincère et duplice ; la diversité de leurs formes (des chorégraphies protocolaires aux transmissions de messages par voies de discours, de tweets, de cadeaux, de banquets, de déplacements de troupes ou de sous-marins) ; et leur ambiguïté quant au pouvoir. Car si la langue diplomatique permet d’échanger, elle tend aussi à incorporer et à dominer. Considérer la diplomatie revient à prendre en compte l’histoire des relations interculturelles, des alliances et des sphères d’influence, ce qui engage à examiner le passé colonial français et portugais. Il y est question d’atténuer les conflits et de mettre en évidence les interdépendances entre les cultures mais aussi avec les non-humains. En d’autres termes, la diplomatie, comme le rapport aux œuvres, relève d’une expérience avec l’autre et d’un « savoir faire avec les différences », pour reprendre l’expression de Barbara Cassin à propos de la traduction.

« Art by Translation »  est un programme de recherche et d’expositions porté par l’École supérieure d’art et de design TALM-Angers et l’École Nationale Supérieure d’Arts de Paris-Cergy qui interroge la question de la traduction dans les arts. 

Autres partenaires : Cité internationale des arts ; Maisons de la sagesse – Traduire ; Escola Superior de Artes e Design (ESAD) ; Politécnico de Leiria.

Ce projet est soutenu par la Fondation Calouste Gulbenkian – Délégation en France qui l’a cofinancé dans le cadre du programme EXPOSITIONS GULBENKIAN pour soutenir l’art portugais au sein des institutions artistiques françaises.