The House of Dust

img_1961presse

THE HOUSE OF DUST by ALISON KNOWLES

DIMANCHE 20 OCTOBRE 2017

Dans le cadre de l’exposition « The House of Dust » à CNEAI Pantin (09 Septembre 2017 – 19 Novembre 2017) , en parallèle avec l’exposition  « Une maison de pierre dans une métropole utilisant tout type d’éclairage habitée par ceux qui invitent les autres » à La Galerie, Centre d’art contemporain, Noisy-Le-Sec (22 Septembre 2017 – 16 Decembre 2017)

HABITER L’EXPOSITION THE HOUSE OF DUST BY ALISON KNOWLES
PROGRAMME DU VENDREDI 20 ET DIMANCHE 22 OCTOBRE
VENDREDI 20 OCTOBRE
14H-18H
WORKSHOP ART BY TRANSLATION
« These Are Scores » {Ce sont des partitions}
Workshop autour des partitions Fluxus et des Event Scores d’Alison Knowles avec la participation des étudiants en art de l’ESBA TALM et ENSA-Paris Cergy. Animé par Irene Revell et Art by Translation
Le titre de ce workshop est emprunté au recueil pluridisciplinaire de partitions « Women’s Work » édité par Alison Knowles et Annea Lockwood à New York en 1975. Le recueil comprend des œuvres, le plus souvent fondées sur des instructions textuelles, de seize femmes actives à cette époque, dont des figures majeures comme Pauline Oliveros, Mieko Shiomi et Simone Forti et d’autres moins connues. Pendant le workshop, les œuvres de ce recueil seront explorées à travers des lectures collectives, des discussions et des performances. L’atelier se terminera par l’interprétation de certaines partitions dont « Proposition IV (Squid) » d’Alison Knowles en préparation des performances qui seront présentées publiquement le dimanche 22 octobre.
Irene Revell est commissaire d’exposition et chercheuse. Depuis 2004, la plupart de son travail a été réalisé dans le cadre de l’agence curatoriale Electra où elle était directrice artistique de 2011 à 2015. Ses projets récents comprennent : « Cinenova: Now Showing » (LUX, The Showroom et al, en cours depuis 2015); « Charming for the Revolution: A Congress for Gender Talents and Wildness » (The Tanks, Tate Modern, 2013); « Her Noise: Feminisms and the Sonic » (Tate Modern, 2012). Depuis 2014 elle a été « curatrice invitée » au MA Sound Arts au London College of Communication où elle a obtenu le prix AHRC TECHNE pour sa recherche doctorale.
19-21H
SÉMINAIRE DE POÉSIE
Polkas@CNEAI a sollicité des poètes, écrivains, en leur demandant de s’adjoindre musiciens, plasticiens, compositeurs, danseurs, vidéastes, dessinateurs, cuisiniers, vignerons, architectes, scientifiques, plombiers, etc… pour qu’ils s’expriment selon un algorithme minimal (petit algorithme) en créant une oeuvre courte sur l’algorithme suivant : un chiffre, une couleur et un point cardinal.
« Tu suis ? »
Gérôme Fitoussi et Rim Battal (poète, artiste, journaliste) Je suis, je suis, d’abord Charlie puis Bataclan puis Bagdad, Puis Orlando, puis puis puis à suivre on perd le nord et au centre : l’être.
« Sans titre »
Sébastien Kieffer et Rim Battal (poète, artiste, journaliste) Présentation d’un projet de fauteuil pour à la fois allaiter et faire l’amour.
« Bean shooter »
Virginie Poitrasson écrivain, traductrice, plasticienne et performeuse) et Gilles Weinzaepflen (poète et musicien) Hommage rendu aux oeuvres d’ Alison Knowles «Bean Rolls» (1963) et «Bean Collection» (2013), à travers lesquelles elle manifeste un amour immodéré pour les beans. Les spectateurs sont invités à participer
« D.A.Z. »
Paul de Brancion (écrivain), Mathieu Langer (astrophysicien joueur de flûte) et Élise Alberti (designer) DAZ se saisit de l’algorithme et le détourne le sollicite le triture torture dans une performance écrite (Paul de Brancion) jouée flûte slovaque (Mathieu Langer) et mise en espace (Élise Alberti)
« Lecture de textes »
Franck Smith (écrivain et poète, vidéaste et réalisateur)
En partenariat avec : Editions LansKine Catherine TOURNÉ et Revue SARRAZINE Paul de BRANCION
DIMANCHE 22 OCTOBRE
14H
PRÉSENTATION
« Performing Women’s Work: Investigating the Feminist Performance Score. »
Présentation par Irene Revell (en anglais)
14H30
PERFORMANCES ART BY TRANSLATION
Interprétation de « scores » (partitions)  d’Alison Knowles et autres femmes artistes par les participants au workshop «  These Are Scores» du 20 octobre
16H
CONFÉRENCE
Conférence, Michel Giroud, théoricien de l’art, spécialiste de Fluxus : « Dick Higgins et la théorie de l’intermedia de G. Bruno à Fluxus, via Dada »

 

ART BY TRANSLATION

Conçu en partenariat avec l’École supérieure des Beaux-Arts TALM Tours-Angers-Le Man, « Art by translation » interroge la question de la traduction dans les arts. Conçu comme un troisième cycle, il se propose de travailler autour de plusieurs axes : les processus et les enjeux idéologiques de la traduction dans les arts ; les utilisations et fonctions des documents et de l’archive dans la pratique contemporaine ; l’algorithme comme principe d’organisation culturelle.

Programme itinérant, ce programme est
 dédié à la recherche et la production d’œuvres et d’expositions. Cette nouvelle plate-forme vise à développer des modèles alternatifs de pratiques d’histoire et de théorie des arts, de pratiques curatoriales et de production artistique dans un cadre international. Chacune de ses sessions de trois ans est consacrée à un thème de recherche spécifique et implique les étudiants et les professeurs-chercheurs de différentes disciplines (histoire de l’art et théorie de l’art, littérature comparée, pratiques artistique et curatoriales…). « Art by Translation » se déplace dans différents sites en Europe et en Amérique du Nord où sont développés des projets artistiques et curatoriaux en collaboration avec des musées locaux, des centres d’arts, des écoles d’art et des universités.