COSMOPOLIS #1 : COLLECTIVE INTELLIGENCE

COSMOPOLIS #1

COSMOPOLIS #1 : COLLECTIVE INTELLIGENCE

18 octobre – 18 décembre 2017

Le Centre Pompidou présente la première édition de Cosmopolis, une nouvelle plateforme dédiée aux pratiques artistiques qui mettent en commun recherche et partage de savoirs.

Cette plateforme – résidences, expositions, interventions, performances, échanges – met en lumière ces nouvelles pratiques et crée les conditions du questionnement social, urbain, politique, qu’elles suscitent. Cosmopolis offre une visibilité aux diverses géographies de l’art contemporain, à des démarches et des expériences enracinées dans un contexte local, en réseau au niveau international et concernées par des questions de traduction culturelle.

« Cosmopolis #1 : Collective Intelligence » met en scène le tournant majeur des pratiques artistiques collaboratives et sociales constaté depuis les années 1990.

Pendant deux mois, une quinzaine de collectifs et autres collaborateurs internationaux sont invités au Centre Pompidou à concevoir un dispositif vivant, en proposant des interactions fortes avec le public. Au coeur de la manifestation, une exposition présente de nouvelles installations et autres oeuvres et stratégies d’engagement.

En parallèle de l’exposition, retrouvez une programmation multiple et variée du mercredi au dimanche

Un programme discursif intitulé « Collective Intelligence : Circulations » prolonge les questionnements abordés dans l’exposition. Chaque semaine, un enjeu thématique-clé de la manifestation – tel que le partage de savoir, l’écologie et le décolonialisme, l’hospitalité et la traduction culturelle – sera évoqué à travers une série de discussions, de projections, d’ateliers encadrés par les artistes et de performances musicales.

Avec :

Arquitectura Expandida (Bogotá), Art Labor (Hanoi/Vietnam), Chimurenga (Le Cap), Chto Delat (Saint-Pétersbourg), Council (Paris), Foundland Collective (Le Caire/Amsterdam), Iconoclasistas (Buenos Aires), Invisible Borders (Lagos), Laagencia (Bogotá), Mixrice (Séoul), Polit-Sheer-Form Office (Pékin/Shanghai), PorEstosDías (Medellin), ruangrupa (Jakarta), The Tentative Collective (Karachi)

http://cosmopolis.centrepompidou.fr/fr/

https://www.centrepompidou.fr/lib/Cosmopolis-1

http://www.e-flux.com/announcements/145713/cosmopolis-1-collective-intelligence/


 

Studio CUM VENIES, LAETABOR

Les étudiant-e-s et professeurs de l’ENSAPC participerons au COSMOPOLIS #1 : COLLECTIVE INTELLIGENCE dans le cadre du Studio CUM VENIES, LAETABOR proposé par Boris Achour, Jeff Guess, Judith Perron en partenariat avec le Centre Pompidou.

Objectifs «Cum venies, laetabor» («Quand tu viendras, je me réjouirai») propose aux étudiant-e-s de l’ENSAPC de travailler dans le contexte d’une exposition et en lien direct avec celle-ci. L’objectif est double: d’une part, découvrir les réalités d’une exposition dans une institution (phases de préparations, montage des œuvres, rencontre et échanges avec les artistes, les commissaires); d’autre part, concevoir et réaliser des œuvres à la fois personnelles mais ayant un lien avec la thématique donnée et/ou le travail d’autres artistes ou collectifs.

CVL interrogera et explorera plus particulièrement la notion de collectif. Cosmopolis, un nouvel événement d’art biennal explore de nouveaux types de dialogue culturel sur la pratique artistique et ses liens avec les questions sociales et les idées. Les étudiant-e-s ENSAPC participant à «CVL: COSMOPOLIS» sont invités à travailler directement avec les artistes et collectifs de la manifestation et à intégrer leurs projets dans ceux des collectifs ou des intervenants.

Quatre axes principaux sont proposés, sans exclure d’autres possibilités de travail :

1) Interventions dans le cadre du workshop La Faltante du collectif Por Estos Dias : Jeudi le 23 Novembre 2017 – « La Faltante » : Atelier d’étude et de création avec le collectif PorEstosDias ;

PORESTOSDÍAS (COLOMBIE)

Créé en 2012 à Medellín par Olga Acosta, Juan Moreno, Alejandra Jaramillo, Juan D. Restrepo et Jaime Carmona, PorEstosDías met au cœur de son projet le partage de savoirs et d’expériences. Projections, repas, ateliers… chaque action est l’occasion pour le collectif d’ouvrir le dialogue entre les disciplines et entre les personnes. Des questions sociales et politiques sont posées dans le cadre d’une sociabilité informelle, avec l’envie que chacun se sente légitimé à se réapproprier les interrogations relevant de la vie commune, de l’espace public et de l’art, et ainsi à raccommoder les déchirures dans le tissu social des villes fragmentées.

2)  interventions dans le cadre du séminaire “Musique comme savoir”;

3)  les visites guidées, le dimanche: les étudiants sont appelés à réfléchir à cette forme de médiation, proposer et réaliser des visites guidées de Cosmopolis selon leurs propres intérêts et selon des formes inventées par eux;

4)  collaboration avec le collectif Ruangrupa: ils seront présent tout au long de Cosmopolis et mettront à disposition un chariot mobile contenant du matériel d’enregistrement et de diffusion audio/vidéo.

RUANGRUPA (INDONÉSIE)

Le collectif ruangrupa a été créé en 2000 à Jakarta à l’initiative de six artistes, Ade Darmawan, Hafiz, Ronny Agustinus, Oky Arfie Hutabarat, Lilia Nursita et Rithmi. Depuis lors le collectif a fondé un festival d’art vidéo, un journal en ligne, des festivals de musique, une bibliothèque, une station de radio, une école d’art et bien d’autres activités et structures. Le collectif conçoit également des installations plastiques et des dispositifs qui questionnent la manière dont la population d’une ville de plus de dix millions d’habitants en manque d’infrastructures peut s’approprier l’espace public. « Ruang » veut dire « espace » en sanskrit et en bahasa indonésien, et « rupa » signifie « forme visuelle ». Le collectif se compose d’artistes, de curateurs, d’architectes et d’écrivains qui varient en nombre de 6 à 50 selon les projets. ARTLAB Pour Cosmopolis #1, le collectif parasite le Centre Pompidou pour créer un centre de ressources au sein de l’espace d’exposition. Élaborée à partir de matériaux recyclés provenant de l’institution hôte, la bibliothèque est conçue artisanalement, avec les moyens du bord, et évolue en permanence tout au long de l’exposition. Dans le cadre d’événements publics et d’installations dans des musées, ruangrupa expose comment le savoir peut être produit et partagé à travers des situations sociales informelles. L’une de leurs maximes est « Don’t make art, make friends ».


 

GLOBAL COLLECTIVE

Une programmation de Catherine David.

Chaque samedi du 21 Octobre 2017 au 16 Décembre 2017 – Galerie 3.

Dans le cadre de Cosmopolis, le Centre Pompidou invite chaque samedi pendant toute la durée de l’exposition des artistes, acteurs et activistes culturels, opérant sur des modes collaboratifs divers et dans des espaces géo-culturels très variés. Un programme conçu et modéré par Catherine David, directrice adjointe du Musée national d’art moderne, en charge de la Recherche et de la Mondialisation.

25 Novembre 2017 à 16h30

Visiting professor de l’ENSAPC Clémentine Deliss proposera une conférence sur le Laboratoire Agit’Art de Dakar en Hommage à Issa Samb (1945-2017).

Considéré comme l’un des espaces artistiques les plus riches et influents sur le continent africain le Laboratoire Agit’Art voit le jour en 1974 à Dakar à l’initiative de trois figures intellectuelles et artistiques sénégalaises fédératrices : l’artiste et poète Issa Samb (dit aussi Joe Ouakam), le peintre El Hadji Sy et le cinéaste Djibril Diop Mambéty (1945-1998). Ayant attiré artistes, penseurs, activistes et anticonformistes du monde entier, le groupe s’opposa dans les années 1970 et 80 à l’idéologie de la négritude prônée par Léopold Sédar Senghor en développant de nouvelles formes d’expressions collaboratives fondées sur une rencontre entre la performance traditionnelle africaine et l’esthétique moderne.

Clémentine Deliss, membre du Laboratoire depuis 1995, présentera les enjeux du Laboratoire Agit’Art et les positionnements différents et spécifiques des membres de ce collectif conceptuel et activiste de Dakar.

http://www.ensapc.fr/fr/clementine-deliss