ART BY TRANSLATION

art-by-translation
art-by-translation-2

Dans le cadre du programme de recherche et d’exposition ART BY TRANSLATION, une exposition et une série de performances vont avoir lieu à Los Angeles de Février à Juin.

L’ exposition est issue de The House of Dust, une œuvre fondamentale de la fin des années 1960 de l’artiste Alison Knowles de Fluxus. Initialement appelée The Play House, cette pièce intermédiaire constitue un point de départ pour une enquête contemporaine sur les relations entre l’architecture, la technologie et la performance. Aujourd’hui, la maison ouvre ses portes aux artistes contemporains invités à produire des œuvres spécifiques architectures de Schindler et Knowles et de les traduire en de multiples formes performatives.

Organisée par Maud Jacquin, Anna Milone et Sébastien Pluot, cette exposition de groupe et ce programme de performance sont le fruit d’un effort de recherche collectif initié par Art by Translation (TALM Angers et l’École nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy) avec le Centre MAK d’art et d’architecture. à la Schindler House et à la France Los Angeles Exchange (FLAX), en collaboration avec le California Institute of the Arts (CalArts).

Au cœur de cette exposition et de ces performances, il y a le désir de réactiver le potentiel de génération du travail de Knowles et de catalyser des interrogations sur des questions esthétiques et sociales plus vastes au travers de plusieurs disciplines, créant ainsi de nouvelles formes et de nouvelles communautés. Cette exposition organise la rencontre entre The House of Dust et la maison Schindler (où auront lieu les performances), deux architectures très singulières qui coïncident dans de nombreuses dimensions. Ils représentent tous deux des alternatives à l’architecture fonctionnaliste et au comportement conventionnel.

EXPOSITION

Du 9 février au 2 juin , vernissage le 9 février de 19 à 21h

PERFORMANCES

Du  16 février au 2 juin

Art by Translation est un programme de recherche et d’exposition initié par l’École Nationale Supérieure d’Arts de Paris-Cergy et l’École Supérieure d’Art et de Design TALM-Angers, dirigé par Maud Jacquin et Sébastien Pluot, directeurs fondateurs, et Jeff Guess, directeur pédagogique réalisateur. Il est soutenu par le ministère français de la Culture et collabore avec de nombreuses institutions académiques et artistiques internationales. Organisé en sessions consacrées à des thèmes de recherche spécifiques, ce programme itinérant se déroule sur différents sites d’Europe et d’Amérique du Nord et développe des projets artistiques et de conservation, des événements discursifs et des publications en collaboration avec des musées, des écoles d’art et des universités. En tant que programme de troisième cycle, il implique chaque année quatre artistes et conservateurs sélectionnés. Les participants 2018-2019 sont Lila Athanasiadou, Jasmin Blasco, Daniel Frota et Slow Reading Group (Bryana Fritz et Henry Andersen). La première session est consacrée aux processus et aux enjeux idéologiques de la traduction dans les arts.