Admissions

L’ENSAPC est centre de validation des acquis et de l’expérience depuis septembre 2011 pour le DNSEP option Art, uniquement.

documents à télécharger

La validation des acquis et de l’expérience (VAE) est un dispositif qui permet l’obtention de tout ou partie d’une certification (diplôme, titre à finalité professionnelle ou certificat de qualification professionnelle) sur la base d’une expérience professionnelle salariée, non salariée et/ou bénévole et/ou volontaire. Cette expérience est validée par un jury issu du domaine de compétences concerné.

L’ENSAPC est centre de validation pour la VAE du DNSEP ART. Ce diplôme est enregistré au registre national des certifications professionnelles au niveau I (RNCP), sous le libellé « Créateur concepteur d’expressions plastiques option art, design, communication (DNSEP) ».

Quelles sont les personnes concernées par ce dispositif ?

La VAE est un droit individuel inscrit dans le code du travail ouvert à toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, justifiant d’au moins d’un an d’expérience en rapport direct avec la certification visée dans le domaine concerné.

Quelle expérience est prise en compte ?

L’activité peut avoir été exercée en France ou à l’étranger sous différents statuts : activité salariée, activité non salariée ou bénévole. Elle peut être actuelle ou révolue, continue ou discontinue, être ou avoir été réalisée à temps plein ou à temps partiel.

Depuis l’adoption de la loi travail du 8 août 2016, la durée minimum d’activité requise pour que la demande soit recevable est d’un an.

* les périodes de formation initiale ou continue en milieu professionnel peuvent être prises en compte dans la durée d’activité.

 

Comment se déroule la validation des acquis et de l’expérience (VAE) ?

Elle s’articule en deux parties (I et II) :

La partie I est consacrée à l’analyse de la demande de recevabilité. Elle se concrétise par le dépôt à l’école d’une demande de candidature .

Une commission de recevabilité examine cette demande et vérifie l’adéquation entre l’expérience acquise au regard des activités salariées, non salariées ou bénévoles exercées par le candidat et le référentiel du diplôme visé (RNCP).

Si cette commission se prononce favorablement, le.la candidat.e est admis.e à se présenter à la certification visée. La recevabilité ne préjuge pas de la décision du jury du DNSEP.

La partie II consiste en la préparation du diplôme et la soutenance devant un jury. La préparation du diplôme prend la forme de la réalisation de projets comptabilisée sur une année d’activité (au moins) et qui témoigne de l’engagement artistique et professionnel du candidat à la VAE. À l’issue de cette année, le.la candidat.e présente ses travaux plastiques devant un jury composé de cinq professionnels issus du domaine de l’art.

Comment s’inscrire ?

Le.la candidat.e doit télécharger la demande de validité des acquis et de l’expérience (VAE, partie I) et le livret de recevabilité (CERFA), sur le site internet de l’école (www.ensapc.fr). Il. Elle ne doit remplir que la partie I de la demande de VAE, qui est centrée sur son parcours professionnel, ainsi que le livret de recevabilité.

Ces deux documents seront à adresser par voie postale à la personne en charge de la VAE, accompagnés de l’ensemble des pièces requises pour le 15 novembre 2018 inclus (cachet de la poste faisant foi) :

Michèle BÜSCH
Pôle pédagogique
ENSA de Paris Cergy
2 rue des Italiens
95000 Cergy-Pontoise
T : 01 30 30 78 87
Email : michele.busch@ensapc.fr

Un chèque d’un montant de 80 € établi à l’ordre de l’agent comptable de l’ENSAPC correspondant aux frais pour l’analyse de la demande de recevabilité doit être joint impérativement lors du dépôt de la demande de VAE.

Toute demande incomplète ne sera pas prise en considération.

Peut-on déposer plusieurs demandes de candidature à la VAE ?

Un.e candidat.e ne peut déposer qu’une seule demande au cours de la même année civile et pour un diplôme, et ne peut saisir qu’un seul établissement. Pour les diplômes différents, il elle ne peut déposer plus de trois demandes au cours de la même année civile.

En quoi consiste l’accompagnement pédagogique ? Est-il obligatoire ?

Afin de mieux préparer la soutenance de la certification visée, le.la candidat.e peut bénéficier s’il.elle le souhaite, d’un accompagnement pédagogique. Celui-ci est facultatif mais reste néanmoins vivement conseillé car il permet aux candidat.e.s de bénéficier d’une assistance méthodologique pour la préparation et la présentation du diplôme devant le jury.

Combien coûte réellement la validation des acquis et de l’expérience ?

Dans les établissements d’enseignement supérieur relevant du ministère de la culture, les droits d’inscription à la VAE sont déterminés annuellement par un arrêté ministériel.

Pour l’année 2018-2019, le coût global de la VAE est fixé à 780 €. Le candidat à la VAE doit s’acquitter d’un montant de 80 € correspondant aux frais d’analyse de la recevabilité lors du dépôt de la demande (partie I de la VAE).

Si la candidature est déclarée recevable, le, la candidat.e devra s’acquitter d’un second montant de 700 € correspondant à la partie II de la VAE concernant les frais de procédure : coûts administratifs, frais de jury et suivi des prescriptions.

Si la le candidat.e n’est pas en mesure de bénéficier d’un financement pour la seconde partie de la VAE par un organisme financeur agrée, le chef d’établissement applique un tarif réduit qui s’élève à 350 €. Le candidat devra attester sur l’honneur (sur papier libre) qu’aucun organisme ne prendra en charge le financement de sa formation VAE.

Si une candidature est déclarée irrecevable, la somme de 80 € initialement versée demeure acquise à l’institution.

 

La formation peut-elle être financée par un organisme agrée ?

Oui, c’est possible.

Le code du travail assimile l’accompagnement VAE à une action de formation professionnelle continue, notamment en ce qui concerne le financement.

Le salarié peut solliciter son employeur pour bénéficier d’un congé de validation des acquis de l’expérience et pour la prise en charge des frais inhérents à cette démarche. Les demandeurs d’emploi peuvent également demander une prise en charge par le biais de pôle emploi.

Le site internet www.vae.gouv.fr informe sur les conditions et les modalités de financement.

La présentation d’un mémoire est-elle nécessaire pour obtenir la certification visée (DNSEP) ?

– Non, la présentation d’un mémoire n’est pas nécessaire, pour l’acquisition du DNSEP dans le cadre de la VAE. Néanmoins, les candidat.e.s doivent rédiger un argumentaire présentant leur parcours professionnel ainsi que la réalisation d’exposition et/ou d’œuvres personnelles sur l’année précédant la présentation du diplôme.

– Cinq exemplaires du dossier artistique devront être adressés par courrier à Michèle BÜSCH, en charge de la VAE, pour le 28 juin 2019 dernier délai en vue de leur transmission au jury.

 

Quelle est la composition du jury ?

Les candidat.e.s à la validation des acquis et de l’expérience (VAE) sont évalués par un jury composé de cinq membres professionnels issus du monde de l’art nommés par le directeur de l’établissement et composé comme suit :

– deux professionnels extérieurs à l’établissement, respectivement employeur et salarié du domaine de compétences concerné ;
– deux professeurs, un.e théoricien.ne titulaire d’un diplôme de doctorat et un.e praticien.e du domaine de compétences concerné ;
– une personnalité qualifiée dans le domaine de compétences concerné extérieure à l’établissement.

Le.a président.e est nommé.e par le Directeur de l’établissement parmi les professionnels extérieurs à l’établissement.

Quelle est la nature des épreuves pour l’obtention du diplôme DNSEP ?

La soutenance se déroule de la manière suivante :

1) un entretien de 30 minutes devant un jury comprenant une brève intervention du candidat. Cet entretien devra faire état de la nature des engagements artistiques et professionnels du candidat ainsi que de sa motivation à obtenir la certification visée au regard de ces enjeux ;

2) une présentation formelle et critique des travaux d’une durée de 40 mn. Le candidat présente de manière formelle, raisonnée et méthodologique, son travail réalisé au cours d’une année complète précédant la date de l’épreuve. Il doit mettre en avant ses engagements par rapport aux champs artistiques et professionnels et mettre en lumière sa capacité à mobiliser un bagage historique et théorique de nature à éclairer le jury sur le travail présenté.

Le jury peut-il valider partiellement la certification visée ?

Oui, et en cas de validation partielle, il précise la nature des connaissances et des aptitudes devant faire l’objet de formations complémentaires. Le candidat conserve donc le bénéfice de la validation partielle de ses acquis de l’expérience pendant cinq ans à partir de son obtention. Une validation partielle du jury peut conduire à l’obtention du diplôme DNA actuellement en cours de reconnaissance au grade licence (homologué au niveau II).

Le calendrier 2018-2019 de la procédure de VAE

 

Retrait et dépôt des dossiers de candidatures : partie I de la demande de VAE + livret de recevabilité (formulaires à télécharger sur le site internet de l’école) 1 octobre au 15 novembre 2018 (dépôt de la demande inclus)
Commission de recevabilité :

analyse de la recevabilité des demandes

12 décembre 2018 (date prévisionnelle)
Accompagnement et assistance méthodologique 2ème semestre 2018 :

du 4 mars 2019 au 10 septembre 2019 (dernier délai)

Réception de la partie II du dossier de candidature – dépôt à l’école d’un dossier argumentaire sur le parcours professionnel et le projet artistique (en cinq exemplaires) 28 juin 2019
pdf

Formulaire demande VAE

pdf

Livret de recevabilité Cerfa

pdf

Notice explicative Cerfa

pdf
Résultat de la commission de recevabilité