Etudier à l'ENSAPC

Professionnali- sation

L’ENSAPC accorde une place primordiale à la dynamique de professionnalisation dans sa politique d’enseignement par un très fort interfaçage avec son environnement professionnel.

ensapc-professionnalisation

Contrairement à l’ingénieur ou au médecin dont l’exercice de la profession requiert l’obtention d’un titre, aucun diplôme n’est nécessaire pour devenir artiste. La légitimité du créateur provient de la reconnaissance de ses pairs. Aussi, il est primordial que l’école lui permette de construire dès le début de son cursus une chaîne cohérente de légitimité, garantissant une insertion professionnelle réussie et rapide.

L’ENSAPC accorde ainsi une place primordiale à la dynamique de professionnalisation dans sa politique d’enseignement par un très fort interfaçage avec son environnement professionnel. Dans le cadre d’expériences à l’échelle réelle, il s’agit de confronter les étudiants aux différents contextes de productions artistiques. Les projets pédagogiques et de recherche sont conçus  en partenariat avec des structures publiques  et privées, tandis qu’il est demandé aux étudiants d’effectuer un stage court lors du premier cycle puis éventuellement un stage long à l’étranger (4 mois) durant le second cycle.

Par les nombreux partenariats en France ou à l’étranger, les étudiants acquièrent les règles et les codes informels qui régissent ce domaine.  Musées, centres d’art, festivals, scènes nationales, théâtres, fondations, studios d’artiste, galeries, entreprises, contribuent à la réalisation de projets inscrits dans le cursus.

Le Palais de Tokyo, le Centre Pompidou, l’Abbaye de Maubuisson, la Cinémathèque de Tanger, la Fondation SAM, le Centre national des arts plastiques, la Fondation Louis Vuitton, la Villa Kujoyama, la Fondation Royaumont, le Centre national de la danse, Béton Salon, La Monnaie de Paris, Khiasma, des studios d’artistes tels que ceux d’Enrico Oliveira, de Jim Shaw, d’Yto Barrada, de Ramucho Matta, d’Angelika Markul, sont quelques exemples de situations d’immersion (cf. également la liste des partenaires de l’école, ainsi que les partenaires internationaux).

Le centre d’art Ygrec, offre également des conditions professionnelles d’exposition permettant aux étudiants de rendre compte au public de leurs travaux. Il favorise la rencontre entre des œuvres émergentes et un public prescripteur (conservateurs, commissaires d’exposition, critiques d’art, collectionneurs…).