Ygrec

2020

GAËLLE CHOISNE, SCHLAG LOVE  

BENJAMIN SWAIM, LAME DE FOND

Du 6 mars au 28 mars 2020

Après vingt ans d’existence à Paris, le centre d’art Ygrec ENSAPC ouvre ses nouveaux espaces à Aubervilliers qui accueillent les formes actuelles de la création contemporaine. Pour cette première exposition, Ygrec a invité deux artistes à investir les vitrines et l’espace intérieur.

L’artiste Gaëlle Choisne présente dans les vitrines Schlag love, une installation mêlant un choix d’œuvres existantes à de nouvelles productions réalisées spécialement pour cette exposition. Son travail se compose de sculptures et d’installations composites et foisonnantes où viennent s’imbriquer photographies, vidéos et références littéraires. En reproduisant le désordre et la complexité du monde contemporain, l’artiste évoque les enjeux de la surexploitation des ressources, l’héritage de l’histoire coloniale, et mêle indifféremment sciences objectives, traditions ésotériques créoles, mythes et cultures populaires.

L’artiste Benjamin Swaim présente dans l’espace intérieur d’Ygrec une série de peintures de grand et moyen formats, produites lors des trois dernières années et rassemblées sous le titre Lame de fond. Figurative, sa peinture est faite de plages de couleurs vives, contrastées et lumineuses qui altèrent la perception des espaces représentés.

Les propositions artistiques de Gaëlle Choisne et de Benjamin Swaim qu’à première vue tout semblerait opposer partagent une même inquiétude quant à la complexité et à la puissance des forces et désirs qui animent le monde. Elles manifestent, au travers d’assemblages et de peintures, des interrogations communes : quels savoirs, quelles pratiques, quelles expériences, quelles histoires sont en mesure de nous aider à agir et penser les réalités qui nous déterminent ?

 

Benjamin Swaim, "Lame de fond", Ygrec, 2020